Kine-compte-bancaire-pro-obligatoire-comptakine-blog

Kiné et compte bancaire, un compte pro obligatoire ?

Kiné et compte bancaire, un compte pro obligatoire ?

 

Kinésithérapeute libéral, vous êtes par la même occasion, un chef d’entreprise. Vous avez un statut, des locaux, du matériel,…, exclusivement dédiés à votre activité professionnelle. Pourquoi pas un compte bancaire professionnel ou, a minima, un compte réservé à votre activité ? C’est indispensable pour faciliter votre comptabilité et réduire les sources d’erreurs comptables.

 

Les avantages d’un compte professionnel réservé à votre activité libérale

Quel que soit votre statut, il est fortement conseillé d’ouvrir un second compte bancaire, dit professionnel, aux côtés de votre compte personnel. L’ouverture d’un compte professionnel est obligatoire si vous êtes kinésithérapeute en société. Dans ce cas, ce compte professionnel répondant à la nomenclature des banques, comportera des coûts. Il vaut mieux comparer les frais bancaires avant de procéder à l’ouverture.
Kiné en entreprise individuelle ou en société, les Associations de Gestion Agréée comme les cabinets d’expertise comptable s’accordent pour recommander l’ouverture d’un compte entièrement dédié à votre activité libérale de kinésithérapie. Plusieurs arguments renforcent leur opinion :

  • Moins de risque de confusion entre les opérations bancaires personnelles et les opérations professionnelles ;
  • Un compte spécifique regroupant les opérations professionnelles simplifie la tenue de la comptabilité, qu’elle soit assurée par le kinésithérapeute ou un comptable ;
  • Il est plus évident de faire le point sur les sommes disponibles pour régler les dépenses liées à l’activité professionnelle ;
  • Il est plus sûr et plus facile de mensualiser le règlement de charges professionnelles ;
  • Des documents sont fournis ou mis en ligne (relevé, avis, récapitulatif) permettant de suivre la trésorerie disponible, l’arrivée des recettes et les dépenses.

 

Kinésithérapeute, j’utilise au mieux mon 2nd compte bancaire

Auprès des banques, les kinésithérapeutes libéraux peuvent être sollicités pour l’ouverture d’un compte professionnel, selon les termes officiels, même s’il n’est pas obligatoire. Si vous exercez en individuel, déclinez cette offre car les frais sont généralement importants. Le kinésithérapeute peut juste ouvrir un deuxième compte classique, avec chéquier et carte bleue, dans sa banque ou pas, voire en ligne. C’est ce compte courant qui fera office de compte « professionnel ».
Les honoraires seront encaissés sur le compte pro. Depuis ce compte, le kinésithérapeute procédera au paiement de ses frais professionnels et se définira une rémunération. Il fera régulièrement suivre les relevés bancaires à son comptable (s’il a sollicité les services d’un cabinet).

A savoir : Comptables et gestionnaires recommandent de laisser au minimum la moitié du chiffre d’affaires sur le compte professionnel ou dit professionnel. Vous êtes ainsi paré pour la régularisation de vos charges sociales ou des acquisitions imprévues. L’autre part peut être versée sur votre compte personnel.

Un expert-comptable spécialisé dans les professions de santé peut vous aider dans la gestion de ce compte et plus globalement de votre budget. Car se comporter en bon gestionnaire, tout en étant sûr de répondre à toutes les obligations fiscales, exige des compétences comptables spécifiques.

 

Découvrez Comptasanté, le n°1 de la comptabilité dédiée aux professionnels de santé en libéral.